samedi 17 avril 2010

Deuxième génératon

En 1947 , des ingénieurs chez Bell ;testent avec succès le transistor ouvrant ainsi la voie à la révolution des semi-conducteurs.
en 1954 ,Texas instruments met au point le transistor avec jonction à base de silicium ; * il est plus petit , moins couteux ,et dissipe moins d’énergie qu’une lampe a vide .
les transistors remplacent progressivement les tubes à vide ;
ils permettent de concevoir les ordinateurs moins encombrants les principaux événements :
- en 1955 , création du premier ordinateur composé en totalité de transistors ; c’est pour cette raison que la deuxième génération commence en 1955 ;
- le transistor a permis à l’ordinateur de gagner en fiabilité et par conséquent d’en augmenter les ventes.
- par ailleurs , les langages de programmation comme FORTRON et LISP sont mis au point. Le premier disque dur est commercialisé par IBM le RAMAC 305 . il peut stocker 5 MO de données.
Les systèmes d’exploitation sont apparus avec les premiers vrais ordinateurs c’est-à-dire avec l’apparition du transistor.
Désormais, la machine devient un ordinateur et on dissocie le programmeur du constructeur de cette dernière
Par ailleurs on rajoute un nouvel intervenant : l’opérateur
Le programmeur écrit son programme ( en langage FORTRAN ou ASSEMBLEUR ) et le transcrit sur une carte perforée
Les opérateurs sont chargés de donner les cartes a lire a l’ordinateur, de récupérer les résultats et les communiquer aux programmeurs. Il doivent également charger le compilateur adéquat qui lui aussi se trouvait sur bandes magnétiques
L’existence de ces opérateur était due à des raisons de sécurité, en effet les ordinateurs de l’époque valant plusieurs milliers de dollars, il étaient conservés dans des pièces à air conditionne ou seuls les opérateurs étaient autorisés a pénétrer
Cette organisation a engendré une perte de temps énorme pour chercher les carte et restituer les résultats.
On opta heureusement pour le traitement par lots afin d’enchainer automatiquement les travaux
L’idée était de collecter un ensemble de travaux, de les enregistrer sur bande magnétique, puis de faire lire la bande par l’ordinateur chargé des calculs
Les résultats étaient récupérés sur une bande pour être imprimés
Chaque programme de la bande était lu, exécuté et ensuite l’ordinateur passait automatiquement au suivant.
L’operateur n’intervenait qu’une fois tous les travaux terminés et récupérait la bande à imprimer
Cet automatisme était possible grâce à un programme résident en mémoire appelé moniteur qui permettait de passer le contrôle d’un programme à un autre
Il y avait un second avantage au traitement par lots à savoir que les opérateurs pouvaient trier les travaux et regrouper les programmes nécessitant le même compilateur ensemble

Premier génération (1945-1955) :

D’ordinateurs à base de tubes électroniques à vide :
conçu dans le but d’effectuer des calculs pour l’armée américaine pendant la guerre
mais fut terminé tard.
il servit après la guerre, au calcul pour la bombe H , et fut utilisé jusqu’en 1955 .
Commandé par l’armée des états unis en 1943 pour effectuer les calculs de balistiques , il remplaçait 200 personnes chargées auparavant de calculer les tables de tir.
*L’ENIAC effectue ses calculs en décimal
* il a une mémoire de 20 nombres décimaux de dix chiffres.
* un inconvénient majeur consiste dons la fait qu’on doit le programmer manuellement
à l’aide de commutateur et en enfichant des câbles.
* les données sont lues au moyen d’u lecteur de cartes perforées, et les résultats sont fournis sur cartes perforées ou imprimées avec une machine à écrire électrique.
* l une des figures les plus marquantes de l’aventure scientifique du 20ème siècle fut conteste JOHN Von Neumann.
* Ce dernier donna une impulsion décisive au développement de l’ informatique en définissant pour la première fois le concept de calculateur à programme enregistré ,qui régit tous les types actuels d’ordinateurs sous le terme générique de « machine de Von Neumann » ( sauf de rares cas de parallélismes ).
* la proposition de Von Neumann présente l’ordinateur comme un machine dotée :
1) une unité centrale pour effectuer les calculs.
2) une mémoire central pour y ranger les données et le programme à exécuter.
* L’unité centrale est composée d’une unité de commande et dune unité arithmétique et logique.
* cette proposition, adopte le système binaire à la place du décimal.
* les travaux de Von Neumann furent utilisés pour la constriction du premier ordinateur à programme enregistré : en 1953, IBM met en circulation son premier ordinateur électronique basé sur les travaux de Von Neumann : le 701.
* bien entendu, aucun des calculateurs de cette génération ne disposait de système d’exploitation

un ordinateur

un ordinateur